Robert LAURENT

Portrait_R-Laurent

L’auteur

Robert Laurent se promène entre la médecine générale et la médecine humanitaire avec quelques incursions dans le monde de la littérature et de la photo.
Arménie, Liban, Burkina Faso lui inspirent des textes de chansons, des poésies.
Il nous livre ici son sixième ouvrage.

Prix Clément Marot
Prix Cesare Pavese.

Questionnaire de Proust modifié

Votre principal trait de caractère : L’ignorance pour apprendre encore
La qualité que vous préférez chez un homme : le respect.
La qualité que vous préférez chez une femme : l’écoute
Ce que vous appréciez le plus chez vos amis : la tolérance
Votre principal défaut : l’extrême de mes qualités
Votre occupation préférée : lire, contempler, écouter
Votre rêve de bonheur : le bonheur des autres
Quel serait votre plus grand malheur : perdre un très proche
Ce que vous voudriez être : celui qui n’existe pas
De quel homme auriez-vous aimé être l’ami : de tous ceux que je n’ai pas su remarquer
De quelle femme auriez-vous être l’ami : de toutes celles que je n’ai pas osé regarder
Le pays où vous voudriez vivre : celui de mes rêves
Votre couleur préférée : toutes pour faire le blanc
Votre fleur préférée : la jonquille et le parfum de toutes les autres
Votre animal préféré : Le chien puisque l’éléphant ne peut pas vivre dans mon jardin
Vos auteurs préférés en prose : Hugo, Zola, Pasternak, tous ceux qui osent écrire
Vos poètes préférés : Baudelaire, Verlaine,et tous ceux qui osent écrire
Votre premier souvenir de lecture d’enfance : Le petit prince
Vos héros de fiction préférés : Ben Hur.
Vos compositeurs préférés : Beethoven, Vivaldi, Berlioz
Vos peintres favoris : Le Tintoret, De Vinci,
Votre chanteur (chanteuse) ou chanson préférée : quand on a que l’amour
Votre acteur (actrice) ou film préféré : le docteur Jivago
Vos héros dans la vie réelle : existe-t-il encore des héros ?
Vos héroïnes dans la vie réelle : et des héroïnes,
Vos héros dans l’histoire : De Gaulle
Vos héroïnes dans l’histoire : S Veil.
Qui auriez-vous aimé être : celui que l’on ne voit pas.
Votre plat favori : pâtes.
Votre boisson favorite : eau.
Vos noms favoris : tous, car ils sont femmes et hommes
Ce que vous détestez par-dessus tout : l’oubli.
Les personnages historiques que vous méprisez le plus : Hitler, tous ceux qui portent en eux haine et racisme
La réforme que vous estimez le plus : celle qui rend les hommes plus égaux.
Le don de la nature que vous aimeriez avoir : La musique.
Ce en quoi vous croyez : Dieu, indispensable pour atteindre pour l’Homme.
Comment aimeriez-vous mourir : discrètement avec mes 3 fils.
Etat présent de votre esprit : serein.
Fautes qui vous inspirent le plus d’indulgence : le mensonge lorsqu’il est par pudeur.
Votre devise : attends et tu verras.

Chez Anfortas

Recto_Pianiste La pianiste de Spitak

4 Comments

  1. FELICITATIONS pour ce dernier livre.
    Il est très beau !
    Vous détaillez toujours avec précision les sentiments et les émotions. Vous avez toujours été très attentifs aux gens qui vous entourent, et la façon dont vous écrivez dans ce livre le prouve encore une fois. C’est une belle histoire de rencontres toutes différentes mais aussi riches les unes que les autres.
    C’est aussi étrange de se projeter dans ses lieux connus ou on passe souvent mais sans regarder.
    Merci pour ce bon moment de lecture qui nous rappelle aussi le confort, la sécurité et l’aisance du monde dans lequel on vit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.