Beethoven, l’ultime confidence

eRectoBeethoven

Beethoven, l’ultime confidence de Jacques Bouteille

142 pages
eBook : 6,99 €

4e de couverture

Mon Ange, mon tout, mon moi…

À quelle femme Beethoven adressait-il donc ces mots d’amour si poignants ?
Le compositeur retrouve Mozart, Haendel, Haydn… Ces derniers le poussent à se retrancher dans ses souvenirs et à leur dévoiler les moments les plus intimes de sa vie, notamment le nom de l’immortelle bien-aimée à qui cette fameuse lettre était destinée.
Dans une ultime confidence, Ludwig van Beethoven est enfin prêt à révéler l’un des plus grands mystères de la musique classique.

Interview

Qu’est ce qui vous pousse à écrire ?

Les moyens pour s’exprimer sont multiples et très différents d’un individu à un autre. En ce qui me concerne, l’écriture en est un qui a la caractéristique de correspondre à une force intérieure, venue du plus profond de moi-même, un besoin difficile à réfréner. Et puis aussi c’est la possibilité de transmettre à d’autres tout ce que l’on a envie de faire partager.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Beethoven est pour beaucoup un être énigmatique, fascinant, orgueilleux, qui a vaincu tous les obstacles que le destin a mis sur sa route et qui se croyait de taille à conquérir le monde, la gloire, et les femmes. C’est de ce portrait là que j’ai tenté d’en montrer les diverses facettes à différents moments de son existence.

Comment vous en est venue l’idée ?

Dans sa vie demeure un mystère qui n’a pas été totalement élucidé : c’est la femme à laquelle il écrivait les 6 et 7 juillet 1812 cette lettre : « Mon ange, mon tout, mon moi… », retrouvée dans ses papiers après sa mort. Les noms les plus divers ont circulé. Ma curiosité m’a amené à faire les recherches adéquates et à proposer finalement le nom de celle qui parait le plus vraisemblable.

La résolution de cette énigme n’est pas étrangère à l’écriture de ce livre.

On en parle

Logo_Occitanie Article dans Occitanie Tribune sur « Beethoven, l’ultime confidence » de Jacques Bouteille (26/6/18)

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.