Beethoven, l’ultime confidence

eRectoBeethoven

Beethoven, l’ultime confidence de Jacques Bouteille

Bandeau_RVLitt

142 pages
eBook : 6,99 €

4e de couverture

Mon Ange, mon tout, mon moi…

À quelle femme Beethoven adressait-il donc ces mots d’amour si poignants ?
Le compositeur retrouve Mozart, Haendel, Haydn… Ces derniers le poussent à se retrancher dans ses souvenirs et à leur dévoiler les moments les plus intimes de sa vie, notamment le nom de l’immortelle bien-aimée à qui cette fameuse lettre était destinée.
Dans une ultime confidence, Ludwig van Beethoven est enfin prêt à révéler l’un des plus grands mystères de la musique classique.

Interview

Qu’est ce qui vous pousse à écrire ?

Les moyens pour s’exprimer sont multiples et très différents d’un individu à un autre. En ce qui me concerne, l’écriture en est un qui a la caractéristique de correspondre à une force intérieure, venue du plus profond de moi-même, un besoin difficile à réfréner. Et puis aussi c’est la possibilité de transmettre à d’autres tout ce que l’on a envie de faire partager.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Beethoven est pour beaucoup un être énigmatique, fascinant, orgueilleux, qui a vaincu tous les obstacles que le destin a mis sur sa route et qui se croyait de taille à conquérir le monde, la gloire, et les femmes. C’est de ce portrait là que j’ai tenté d’en montrer les diverses facettes à différents moments de son existence.

Comment vous en est venue l’idée ?

Dans sa vie demeure un mystère qui n’a pas été totalement élucidé : c’est la femme à laquelle il écrivait les 6 et 7 juillet 1812 cette lettre : « Mon ange, mon tout, mon moi… », retrouvée dans ses papiers après sa mort. Les noms les plus divers ont circulé. Ma curiosité m’a amené à faire les recherches adéquates et à proposer finalement le nom de celle qui parait le plus vraisemblable.

La résolution de cette énigme n’est pas étrangère à l’écriture de ce livre.

On en parle

Logo Le Quot du Med Bel article dans Le quotidien du Médecin sur « Beethoven, l’ultime confidence » de Jacques Bouteille (8/10/18)

Logo_Rotary Le Rotary se fait l’écho de « Beethoven, L’ultime confidence » de Jacques Bouteille (13/8/18)

Logo_Occitanie Article dans Occitanie Tribune sur « Beethoven, l’ultime confidence » de Jacques Bouteille (26/6/18)

 

 

1 Comment

  1. Un ouvrage passionnant,  d’une qualité exceptionnelle !
    L’auteur retrace  les difficultés et aléas de la vie d’artiste et amoureuse de Beethoven à travers les confidences faites à ses amis grands compositeurs venus le questionner à son chevet , sur le rôle des nombreuses femmes qui ont tant compté dans sa vie, dans le but de lui faire révéler un grand secret sur l’une de ses relations amoureuses.
Ce roman admirablement documenté, plein de sensibilité, fait ressortir tout le mystère de la vie de ce compositeur de génie. Le suspense est garanti jusqu’à la fin.
    Je recommande cet ouvrage que j’ai eu tant plaisir à lire. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.