Le Thé des Amants de Corinne Angeli

Le the des amants

Le thé des amants de Corinne Angeli

326 pages, 20 €
eBook : 4,99 €
eBook : Numilog

4e de couverture

À dix-sept ans, Paule entre en hypokhâgne où elle rencontre François, jeune professeur de Lettres. Le temps d’un été, il lui fait partager sa passion pour Marseille et ses environs, l’initie avec le même enthousiasme à la planche à voile et aux auteurs contemporains. Puis, du jour au lendemain, il disparaît. Des années durant, la jeune femme va se heurter aux points de suspension laissés par son amour de jeunesse.
À l’aube de la quarantaine, Paule s’est construit une vie tranquille, entre sa famille et son métier. Pourtant, le souvenir de François continue à la hanter au point de lui inspirer un roman.
Leurs destins vont à nouveau se croiser. Le Thé des Amants aura-t-il conservé toute sa saveur ?
Ils le découvriront au cours d’un voyage dans les Cinque Terre.

Interview

Qu’est ce qui vous pousse à écrire ?
Je répondrai à cette question par une anecdote qu’on m’a récemment rapportée. Une de mes amies participe pour la première fois à un atelier de modelage. Ses doigts sculptent la terre glaise comme s’ils étaient mus par une force invisible. Et il en sort une femme au visage paisible qui regarde vers le ciel, et du reste de la terre jaillit un nouveau-né. L’écriture me procure les joies de la maternité… cela dit, je ressens aussi plus souvent qu’à mon tour les douleurs de l’enfantement.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Le principe même du roman est de dénouer une situation de crise. Quand on fait connaissance avec les héros, en général ils ne baignent pas dans le bonheur, ou si tel est le cas, on comprend que ça ne va pas durer. Pour ma part, j’ai voulu que cette femme et ces hommes se libèrent de leurs entraves pour redonner un sens à leur vie. Mon point de vue est neutre, même si j’ai opté pour un récit à la première personne. Je souhaitais avant tout analyser la situation, la décrire sans pathos et avec le plus d’objectivité possible.

Comment vous en est venue l’idée ?
L’idée a germé très tôt dans mon esprit, bien des années avant de la coucher sur le papier. Je me demandais alors pourquoi certaines histoires d’amour laissent des plaies béantes. Nous possédons tous au fond de notre mémoire un jardin oublié, un paradis perdu. Pourquoi celui-là, et pas un autre ? Qu’advient-il si une deuxième chance nous est donnée ? Savons-nous la saisir, ou reproduisons-nous trait pour trait les mêmes erreurs ?
Il ne me restait plus qu’à plonger mes héros dans l’ambiance de la fin des années quatre-vingts, au temps de leur adolescence, puis à les téléporter dans le monde actuel. A partir de là, je les ai laissé voler de leurs propres ailes pour résoudre en leur âme et conscience le casse-tête que je leur avais soumis, en fonction des personnalités attribuées à chacun.

On en parle

Logo Babelio

mediathequelespennesmirabeau 24 juin 2016
Un charmant roman sur le premier amour et sa suite étrange.
Paule brillante étudiante termine hypokhâgne complètement vannée par son travail scolaire, elle fait la connaissance de François, un très jeune professeur. Naît entre elle et lui un amour de jeunesse qui reste dans les limites d’avant 68. François disparaît complètement de sa vie pendant 20 ans.
Pour soigner son insomnie, sa CMV, l’époux de Paule, Bernard, médecin de son métier lui conseille, par jeu, de s’inscrire à un concours de Saint Valentin que Paule va gagner en écrivant une lettre d’amour. Après ce succès, elle se met à écrire un roman autobiographique sur le sujet de son premier amour. Ce coup du destin causera une nouvelle rencontre avec François et nous voici à la deuxième partie du roman de Corinne Angéli. Un amour oublié peut-il renaître ? Que va devenir le couple existant et les jeunes enfants ? Est-on encore responsable devant un sentiment puissant, dévastateur ?
Il est bien agréable qu’un auteur(e) local nous emmène dans un pays connu, nous nous promenons à l’Estaque, au lycée Thiers, aux Catalans, à Bouc Bel Air comme aux Cinque Terres, mais aussi comme dans la vie quotidienne

Logo Toutma Lisez le très bel article d’Olivier Emran sur le Thé des Amants de Corinne Angeli, dans Toutma (2 dec. 2015)

Logo La Provence Très bel article de Bernard Bravo dans La Provence sur « Le thé des Amants » de Corinne Angeli (oct.2015)

Logo Citylia Très bel article de Bernard Bravo dans Citylia sur « Le thé des Amants » de Corinne Angeli (oct.2015)

Logo Le Quot du Med Critique de « Le Thé des Amants » de Corinne Angeli par Renée Carton du Quotidien du Médecin (sept 15)

Logo Le Pennois Lisez l’article paru sur « Le Thé des Amants » de Corinne Angeli dans le journal « Le Pennois » (mai 2015)

Samedi 1er Mai Corinne Angeli a été interviwée par France Bleue Provence au sujet de son livre « Le Thé des Amants ». Ecoutez

Logo La Provence La dermatologue signe son second livre
Article paru dans La Provence sur Le Thé des Amants de Corinne Angeli Jeudi 30/07/2015
Après la parution d’un premier recueil de nouvelles en 2013, Corinne Angeli, dermatologue sur la commune de Septèmes-les-Vallons, vient de publier un roman Le Thé des Amants paru aux éditions Anfortas (20 €). Après de brillantes études, lycée Thiers en hypokhâgne et faculté de médecine, l’auteure avait gardé un regret, celui de n’avoir pu mener à bien ses deux projets de vie. « J’ai toujours eu en moi l’envie d’écrire même si c’est le côté humaniste qui l’a emporté. » Son roman est en deux parties, une première qui relate le Marseille des années 80 où l’héroïne est adolescente et la seconde qui se déroule vingt ans après, avec le Sud-Est pour décor, l’héroïne ayant une passion pour sa ville et son environnement. En tombant amoureuse elle va découvrir la littérature contemporaine. Au travers du récit,
Corinne Angeli nous interpelle : que représente un premier amour ? N’est-ce qu’illusion et comment peut évoluer une première histoire d’amour ? Pour l’écrivain, « l’écriture est la porte ouverte à tous les possibles. J’ai du plaisir à jouer avec les mots tout en respectant leur sens, leur musicalité. Une phrase qui ‘tombe bien’ me met de bonne humeur ».
Laurence

Témoignages

L’auteur nous sert avec talent « Le Thé des Amants », magnifique histoire de passion amoureuse qui nous emmène sous le soleil méditerranéen, à Marseille, à Porquerolles, dans les Cinque Terre et on le sirote avec délectation.
Merci pour ce superbe roman remarquablement écrit à l’intrigue si bien menée.
Monique Lamarche
—–

Après « La ballade de la jeune fille tristre », je viens d’engloutir « Le thé des amants », en deux jours (parce que je ne voulais pas aller trop vite).
J’ai rencontré le docteur Angeli qui est notre dermato de famille, aux Pennes Mirabeau à la librairie Goulard à Aix Samedi dernier.
Je n’imaginais pas un instant une si belle histoire qui émane de la plume de Mme Angeli. Une écriture haute en couleur. Un récit qui m’a mis en haleine dès que son amour François décide de la quitter.
Je la savais gourmande de diverses lectures.
J’ai vraiment apprécié et je n’écris pas cela parce que j’ai la chance de la cotoyer.
Bravo !!!!
N.A.
——
Bonjour,
Magnifique. Je viens de terminer votre livre. Je vous en dirai plus bientôt. D’ailleurs, j’écrirai un vrai article à son sujet,et peut-être que je lui trouverai une place dans notre magazine papier du mois de mai.
Je vous tiens au courant.
Pour l’heure, je vais décanter un peu et rassembler toutes ces impressions encore diffuses que m’a laissé cet attachant ouvrage. Je vais le laisser quelque temps à mon chevet pour prolonger le plaisir de la la lecture. C’est ce que je fais pour certains livres. Les bons, ceux qui laissent une trace à l’âme.
B.B.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.