Nouveau livre

Le loup du crépuscule

Le Loup du crépuscule de Dominique Konanz

200 pages
eBook : 8,99 €

4e de couverture

 Au coeur du massif vosgien, en cette fin du XIVe siècle, le Mal sévit au sein d’un hameau isolé. Le chevalier Lothaire est envoyé par le comte Fulbert pour enquêter sur les événements tragiques dont sont victimes les villageois. Mais il ne sait pas que, dans les ténèbres insondables de ces forêts, son propre passé l’attend, tapi dans l’ombre, tel un prédateur qui s’apprête à fondre sur sa proie. 

Les plus de ce roman

  • Des scènes d’action bien décrites 
  • Une intrigue qui tient en haleine
  • Une belle histoire d’amour 

Interview

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Par le passé, certains films m’avaient inspiré ces spectres sans visage, chevauchant au cœur de la forêt, en pleine nuit. De plus, les forêts de nos régions m’ont toujours inspiré. A mes yeux, la forêt est un lieu fascinant et reposant, respirant la sérénité et la proximité avec la nature originelle. Et, avec un tant soit peu d’imagination, il y est facile de deviner quelque créature fantastique s’y cachant au milieu des fougères ou derrière le tronc majestueux d’un chêne centenaire. 

Les grandes lignes de la trame de cette histoire m’étaient ensuite venues à l’esprit il y a longtemps ; j’en avais même fait à l’époque un scénario de jeu de rôle dans un monde médiéval fantastique.

Un jour, en (re)visitant la région de Sainte Marie aux Mines, à l’est du massif vosgien, je m’étais dit que cet intrigue pourrait y trouver toute sa place. J’ai donc fait des recherches historiques sur cette région et visité le village, ou devrais-je dire le hameau, de La Hingrie, où se déroulent les principales scènes du récit. Cet endroit reculé, pittoresque et isolé, mais ô combien attirant, se prêtait à merveille à l’intrigue, y compris sa situation géographique : encore en Alsace mais tout proche de la Lorraine. Je garde également un excellent souvenir de ma visite de Ribeauvillé, en plein marché de Noël (à l’époque ce genre d’évènements était courant en fin d’année !), essayant de repérer les rues et lieux médiévaux de la vieille ville, au milieu de la foule et sous la pluie !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.